A propos de moi

 à la suite des jardins

La Photo reste, immobilise et éternise un instant. Le photographe a le choix de mémoriser le réel. Cette notion de temps arrêté permet de classer, matérialiser le jardin de multiples façons. L'espace, les perspectives, le paysage, la fleur, les formes et les couleurs. L'exemple donne la compréhension, aide au choix et à la décision. De cet éveil permanent, à la passion d'immobiliser en pixels ou bien encore en tirage papier, la photo est une passion pour Elisabeth Baille. Heureuse de s'exprimer avec sa personnalité, sensible et attentive aux divers travaux : reportages, portraits, retouche de photos papier noir et blanc //


​www.elizabethbaille.com